Mes mots rient

Écrits, songes et correspondances
A trop se contenir,
On finit par se rendre malade.

En suivant les petits cailloux.

A trop se contenir,
On finit par se rendre malade.