Mes mots rient

Écrits, songes et correspondances
Cinq ascètes
Assis à Sète
Se sentaient si sans soucis
Si sans ce qui, sans cesse,
Secoue les sens et scie le soi,
Ce sentiment si peu seyant
Qu'ils soupirèrent en si majeur.

En suivant les petits cailloux.

Cinq ascètes
Assis à Sète
Se sentaient si sans soucis
Si sans ce qui, sans cesse,
Secoue les sens et scie le soi,
Ce sentiment si peu seyant
Qu'ils soupirèrent en si majeur.