Mes mots rient

Écrits, songes et correspondances
Plus que les géants invisibles, il faut craindre ceux qui, enfermés au sein de leurs cercles vertueux, y croient.

En suivant les petits cailloux.

Plus que les géants invisibles, il faut craindre ceux qui, enfermés au sein de leurs cercles vertueux, y croient.