Mes mots rient

Écrits, songes et correspondances

À propos

Dans l'atelier du rimailleur, on pèse ses mots. Certains sont lourds de sens et d'autres insaisissables, cachés sur le bout de la langue, immobiles dans l'air ou prisonniers de nos gorges.

Quelques-uns tout empennés encore s'échappent en riant, se collent quelques instants dans la mémoire de qui passe à portée et voyagent ainsi de proche en proche, de poche en poche. Explore à ta guise gentil flâneur, ces mots sont pour toi autant que nous.

Dernier article

Marelle

par Ka

Dans la ruelle ensoleilléeLes draps pendent comme des drapeauxBlancs. Les draps sont noirs sur le pavé Aussi les pieds sautent du ciel À la terre sans savoir les piedsOnt les yeux bandés de hasard Le chemin est toujours le mêmeLe cabas plein la vieille femme Au centre le blanc de midi Vide comme un banc à midiAu fond à gauche la fontaine Toi qui saute sur les draps noirs Sur le fil il y a un oiseau L'oiseau est posé sur le ciel Tes pieds le rejoignent d'un saut Lèves la tête l'oiseau s'affole Les nuages passent comme le poème…