Un bonheur sans tabou

par Moue

Ce n’est pas décousu.
C’est toi qui le découds.
J’aurais voulu pour nous
Un bonheur sans tabou.

Sens la boue sous ta moue.

Ton sens de la vertu
Presse ma mise à nu
Sur ces heures où j’erre
À pleurer pour te plaire.

Je ne les compte plus.

Maman pour toi je mens.
Amant pour toi je mens.

Mais tu n’es pas repu(e).

Si tu m’avais laissé
Mon intégralité ?
Toutes mes libertés ?
Si tu m’avais laissée
M’échapper de pensée ?
Le goût de m’insuffler
Le droit de m’essouffler ?
J’aurais pu tout donner.

Et tu aurais tout eu.