Mes mots rient

Écrits, songes et correspondances
Le mouton est égorgé avant le couteau.
Tout se noue avant le couteau.
Il chante. Voilà la tragédie.
C'est le chant de celui qui sait.