Pas aujourd’hui

par Moue

La poitrine se lézardait tranquillement depuis les premiers jours de givre.

Aujourd’hui, une dernière fissure est venue abruptement fendre la gorge. Il fallait laisser s’échapper un peu de buée.

© Yvesan